Le 20/20 Miss Outlet avec Tarik Mounim

Le festival de Cannes est déjà fini depuis 4 jours, Miss Outlet fait durer le plaisir. C'est au Mister Cinéma in Marocco en personne de s'y coller cette fois-ci, au 20/20 de Miss Outlet. Dans toute boite de chocolat, on ne sait jamais à quoi s'attendre... Dans celle de Tarik M, Miss Outlet a trouvé des souvenirs de Cannes, des infos croustillantes et des confidences entre amis. êtes-vous prêt pour remonter le temps? Nous sommes le vendredi 20 Mai...Bienvenue à Cannes !
1/20 Thé ou café ?

T.M : Café

2/20 Ton dernier fou rire ?

T.M : En faisant la montée des marches, quand j’ai vu une femme vêtue d’une longue robe et qui a failli tomber en marchant dessus...(Rire)

3/20 Si tu étais un film tu serais ...

T.M "Vacances romaines" avec Gregory Peck dans le rôle principal.

4/20 Si tu étais une BO de film tu serais...

T.M La BO de Pulp Fiction.

5/20 Si tu étais un costume tu serais...

T.M Celui de "pirate des caraïbes". (Sourire)

6/20 1ère visite à Cannes ?

T.M Non en 2006, sans badge et j’ai fait toutes les montées des marches, notamment pour le film "Indigènes" de Rachid Bouchareb, c’était un souvenir inoubliable dans la salle !

7/20 Ça fait quoi de monter les marches ?

T.M C’est excitant, franchement, c’est jamais le même effet à chaque fois...j’adore !

8/20 Cannes pour toi en quelques mots ...

T.M Le plus grand festival au monde dédié au 7ème Art ! Des stars et des films tout ça au bord de la mer !

9/20 Dernières stars rencontrées ?

T.M Dernières stars internationales rencontrées : Robert De Niro, Jude Law et Uma Thurman d’un coup !

Sinon deux souvenirs forts, quand un ami de "Pathé Films" me présente Francis Ford Coppola, je lui tend la main et je ne l’ai réalisé qu’après coup, c’était incroyable !

A table, avec Pedro Almodovar et Penelope Cruz (Rires), qui se demandait dans quel film j’avais bien pu jouer !

10/20 La star que tu rêves de rencontrer ?

T.M Al Pacino

11/20 Ta réplique de film préférée ?

T.M Forrest Gump : Bonjour. Je m’appelle Forrest, Forrest Gump. Vous voulez un chocolat ? J’crois que j’pourrais en manger un million et demi. Maman disait toujours : la vie c’est comme une boite de chocolat, on sait jamais sur quoi on va tomber." (Sourires)

12/20 Ton film chouchou cette année ?

T.M La Source des femmes de Radu Mihaileanu.

13/20 Quelle est ta mission à Cannes ?

T.M Save Cinemas In Marocco.

14/20 Pour la première fois, l’association Save Cinemas In Marocco fut l’invitée du "Pavillon des Cinémas du Monde". Qu’est ce que cela représente pour toi ?

T.M Ce que cela représente pour le Maroc, c’est un combat qui nous touche tous : La Sauvegarde du patrimoine culturel cinématographique… Comme je suis du genre à ne pas attendre, qu’on décide enfin de nous soutenir, alors je vous dirais que cela représente un fait extraordinaire.

Cannes est le rendez-vous mondial du Cinéma, et dans ce monde nous sommes là pour faire savoir que nous avons besoin d’aide, parce que nos salles de cinémas sont entrain de disparaître.

J’ai envie d’ajouter que tout ce qu’on fait, on le fait bénévolement... J’ai travaillé deux mois dûrement, pour pouvoir financer ce voyage à Cannes...

On n’a pas eu de sponsors pour le faire. J’étais triste, parce que j’ai essayé de faire venir un de nos supers membres de Casa, mais on ne lui a pas donné le visa...Bref, il peut être fier de son équipe on a donné le meilleur à Cannes.

15/20 SCIM était présente au Pavillon des Cinémas du Monde, le 19 mai pour une conférence et un débat très spécial. Quel en était le thème et comment organise-t-on un tel évènement ?

T.M C’est le fruit de deux ans de travail. Avoir une visibilité dans un festival de ce genre, n’est pas une mince affaire.

C’est des centaines de mails, pour une préparation qui est devenue un challenge pour nous.

Faire connaître notre action et la rendre crédible aux yeux des professionnels, qui seront nos interlocuteurs privilégiés de demain.

Le Thème était très important « Penser le Cinéma autrement… », le monde change et le cinéma aussi. Nous avons porté notre message, au cœur de cette manifestation internationale, afin de se faire connaître, mais surtout, de fédérer autour de cette cause, de grands partenaires sensibles à la question des cinémas au Maroc, dans le Maghreb et plus généralement en Afrique.

Tout cela, à travers un débat qui a réuni des gens du monde entier, nous avons pu réfléchir ensemble sur des questions telles que :

  • Quel paradoxe entre une production cinématographique croissante et la fermeture constante des salles de cinéma dans les pays du sud ?
  • Comment repenser le développement des salles de cinéma tout en répondant au besoin du public ?
  • Comment encourager les nouveaux réseaux de distributions dans les pays où les distributeurs disparaissent ?
  • Quels sont les nouveaux moyens envisagés pour sauver les cinémas du Maroc et d’Afrique ?
  • Le numérique et le piratage ! Frères ennemis ou frères complices ?
  • Y’a-t-il un système D pour les films en 3 dimensions dans les cinémas du sud ?
  • Relance de l’investissement dans le secteur du cinéma ! Avec qui ? Et comment ?
  • Quelles sont les moyens existants pour favoriser la circulation des films ?

Tant de questions pour lesquelles, Save Cinemas in Marocco milite depuis plus de 3 ans, en ouvrant de nouvelles perspectives
à travers ses actions de terrain, auprès du grand public et particulièrement auprès de la jeunesse marocaine.

L’espace cinéma doit redevenir, pour les cinématographies du sud, cette exception culturelle garante de l’identité d’un pays et de l’encouragement d’une industrie cinématographique locale. Mais c’est surtout, un patrimoine à préserver pour demain.

C’est une ouverture vers le dialogue des cultures et des civilisations, un réseau à faire revivre, pour encourager la connaissance de l’autre et de soi, ou peut-être dans un monde en mouvement, un chemin culturel vers la paix.

16/20 : Comment se passe une journée type de T.M durant le Festival ?

T.M Une journée qui n’en finit pas !

Réveil douche à 7H30, petit déj : café, jus d’orange et tartines…Le BADGE, les chaussures, le smoking, le nœud pap, car je sais que nous n’avons jamais le temps de revenir à la maison et hop ! Démarrage avec l’équipement, pour la réalisation du film sur Save Cinemas In Marocco à Cannes.

Avec Guillaume Cosson* et Loutfi Maatouk**, on arrive dans le parking du palais des congrès du festival. Direction Le Pavillon des Cinémas du Monde. Le tél commence à sonner. Avec nos codes d’accès en ligne pour le festival, on chope les invitations des projos et les magazines du jour, on regarde le programme des projections. Un film nous intéresse, on décide d’y aller. Cette fois c’est le film "Impardonnable" d’André Techiné avec André Dussolier et Carole Bouquet. On rencontre des gens, on commence à prendre des images pour les interviews. Je m’occupe de trouver de grosses têtes. On fait confiance à notre intuition et on court… on se rend compte qu’il est déjà 16H00, il faut manger… après, rebelotte ! Interview, prise d’images, rencontres…il est déjà l’heure de se changer...

on fonce au parking, on pose le matériel on met nos smokings. On est chic et c’est parti ! Sur le tapis rouge c’est toujours excitant, on regarde le film, on rencontre des stars et déjà tout le monde parle de la soirée du film. On fait marcher le réseau, on y est ! On croise les stars, de soirées en soirées et on prépare nos rendez vous du lendemain. Il est déjà 4H du mat’, il faut rentrer pour être frais pour 8H le lendemain !!! C’est reparti comme ça jusqu’a la fin !

17/20 : Comment s’habiller et le style à adopter sont des questions inévitables pendant la quinzaine. Comment as-tu fait ton choix ?

TM : Le style décontracté la journée, jeans et t-shirt Save Cinemas In Marocco, pour un max de visibilité. On est en mode challenger : on est pas venu pour bronzer avec SCIM. Le stick déo, la petite touche perso et les lunettes de soleil, le badge et le programme des projections. C’est parti pour une journée sportive !

Le soir, dès 18H30 c’est la transformation. On passe de décontractés à Super class ! Oui, il faut adopter le smoking style.

L’indispensable nœud papillon, acheté 10 euros chez Zara. Moi, j’ai opté pour un original, introuvable à Cannes le Nœud papillon rouge.

Les chaussures vernis que j’ai acheté le premier jour de mon arrivée… Le vernis est top tendance à Cannes… Il n’y a qu’à voir

les grands acteurs sur le tapis rouge.

J’ai toujours 3 ou 4 chemises dans le coffre et 4 tee shirts de Save Cinemas In Marocco .

Je veux tjrs avoir l’impression d’avoir le choix… entre chemise blanche ou noire.

Après c’est toi et ta bonne humeur, car à Cannes, on fait pas la gueule. Il faut avoir le "smile" 24 sur 24 et être à l’écoute de ce qui se passe !

18/20 : Cannes durant le Festival c’est aussi la fête by night, est-ce que tu t’y es collé aussi ?

T.M : Oui il est impossible de rentrer, quand on sait le nombre de soirées qu’il y’a à Cannes, sans doute les meilleurs de l’année. Des stars, de supers bon Djs, des open bars jusqu’à l’aube, tout le monde il est beau … ça fait du bien après une grosse journée de travail. Seulement il faut tenir, car c’est tous les soirs. Les gens se rencontrent plus facilement, mais bon pour le business c’est moins évident... Ce qui se dit la nuit, s’oublie le Jour, c’est le proverbe du festival de Cannes.

Tu peux te retrouver en face de Jude Law, comme prendre un verre à Côté de Jean Dujardin ou Jamie Fox…

Les lieux incontournables du festival sont les plages, où tous les soirs, il y’a des soirées généralement la soirée du Film du jour.

Celle du film de "three of Life", avec Brad Pitt est Sean Penn était top ! Mes soirées preférées c’étaient celle de la terassa Martini et celle de SChweps. Sinon question club, le Must c’est chez Albane, sur la Terrase du Noga Hilton que des Stars !

Il y a aussi le Jimmy’s très sympa. Sinon le VIP Room, c’était le club de trop, car trop de Monde à chaque fois.

Bref, @ Cannes, il faut vite être à la page, en mode "update" chaque minute, au risque de rater la meilleure soirée du moment.

Après faut juste éviter les excès, sinon le lendemain tu souffres ;-) .

19/20 Ton actu...

T.M Mon actu...c’est difficile à développer...j’ai pris l’habitude de ne pas en parler, pour ne pas me porter la guigne !

Quoique’il en soit, je vous invite à rejoindre Save Cinemas In Marocco, car elle est liée à cette cause, je l’avoue. Inchallah !

20/20 Que peut-on te souhaiter ?

T.M : Souhaitez moi une bonne santé !... et de réussir à sauver les cinémas du Maroc.

Commentaires

Tous les articles