Stromae était formidable à Mawazine

Alors que le Festival Mawazine Rythmes du Monde bat toujours son plein à Rabat, j’aimerai revenir en son et en couleurs sur la quatrième journée du Festival, journée record de Mawazine.

Pas moins de 438 000 spectateurs étaient présents ce soir là, dont 183 000 personnes à l’OLM Souissi pour applaudir le premier concert de Stromae au Maroc.

Vous l’aurez compris, c’est à ce concert que j’ai choisi d’assister.


Lundi 02 juin - 19h30 : Les bouchons commencent dans la ville, en même temps que mon casse-tête chinois, pour trouver l’itinéraire qui m’évitera d’assister au concert bloquée dans ma voiture. Il me faut un plan B et viiiite car la navette est partie sans moi !

20h00 : Le refrain "tous les mêmes, tous les mêmes, tous les mêmes ....et y’en a marre !" de Stromae tourne en boucle dans ma tête, tandis que je cherchais désespérément à me garer. Des routes barrées, des policiers en furies et des automobilistes kamikazes, c’est le prix à payer pour profiter du spectacle. Papa où t’es pour me sauver de ce désordre urbain ? (pour rester poli)

20h30 : Je suis en négociation depuis des heures avec un policier, pour qu’il veuille bien me laisser passer direction l’hôtel Sofitel de Rabat. l’optimiste (et naïve) que je suis pensais pouvoir se garer dans le parking de l’hôtel : L’accès était barré !

21h15 : Je suis à quelques pas de la scène, bloquée dans ma voiture, des larmes me montent aux yeux : Stromaé est le premier artiste a être aussi ponctuel, il est déjà sur scène pour démarrer son show avec son titre : "Ta fête"

21h22 : Non l’histoire ne pouvait se terminer ainsi, je dois trouver une solution il le fauuuuut !!!! Et ce soir j’ai su que le père Noêl existait, il porte une tenue grise et un képi. Je ne connais pas son prénom, mais nous pouvons l’appeler : Jilali. Je me suis adressée à lui avec des yeux de "chat potté". Je lui ai expliqué que j’avais un RDV hyyyyper important au Sofitel, mais qu’on ne me laissait pas passer et que là il était impossible de se garer. Il confirma qu’il serait inconscient en effet de laisser la voiture à quelques mètres de la scène, au risque de la récupérer en miette. Il nous indiqua un endroit réservé aux policiers où je pouvais me garer et sauva par la même occasion ma soirée. Jilali si tu me lis, je te dis 183 000 fois merci !

21h28 : Je cours comme une gazelle slalomant les barrières en brandissant mon pass à droite et à gauche... Ouf ! j’y suis enfin, Stromae est en nage et moi aussi ! Son public est en communion totale avec lui. Il usa de stratagèmes pour le faire crier plus fort et ça marche ! Nous avons sauté, vibré et crié avec lui en cœur Papaoutai. Stromaé se donne à fond et le public le lui rend bien. Des mots simples et poignants, un discours qui va droit au but et des sujets sensibles qui nous concernent tous, une communication et un look soignés au millimètre : La machine Stromae est en marche !

Miss Tylia

Commentaires

Tous les articles